Connect with us

Hi, what are you looking for?

uktravelpoints.com

Entertainment

Elvis, le roi du rock filmé comme un manège infernal par Baz Luhrmann – rts.ch

Son manager vient du Carnaval et la carrière du chanteur a été une montagne russe, avec des pics et des abîmes. “Elvis”, un biopic réalisé par Baz Luhrmann et mettant en vedette le nouveau venu Austin Butler dans le rôle-titre ainsi que Tom Hanks, est sorti mercredi dans les salles suisses.

Comme dans un parc d’attractions, le spectateur ne voit pas passer les 2h39 du long métrage de l’Australien Baz Luhrmann. Le montage brouillon et l’explosion de couleurs, signatures du cinéaste du “Moulin Rouge”, sont déconcertants dans les premières scènes. Avant le rythme de chargement avait du sens. Le show-biz est une rondelle et l’interprète de “Love Me Tender” a fini par être tordu, décédant à 42 ans en 1977.

>> A voir : la bande annonce du film

L’Américain Austin Butler, 30 ans, relève avec brio le défi d’incarner le “King” pendant deux décennies. Avec une sacrée performance : c’est sa voix que l’on entend dans les séquences où Presley chante.

“J’avais cette envie irréelle d’avoir le même visage que lui (rires), je me suis regardé dans le miroir en me demandant comment faire, puis je me suis libéré de cette pensée, ce qui m’a permis d’enlever l’icône pour aller vers l’humain “, racontait-il en mai devant des journalistes à Cannes, où le film était projeté hors compétition.

>> Voir aussi ; le biopic autour d’Elvis Presley a fait rêver les festivaliers à Cannes

A Cannes, plusieurs films hors compétition ont fait rêver, comme le film "Elvis"un biopic sur le roi Elvis Presley. [RTS]

A Cannes, plusieurs films hors compétition ont fait rêver, comme le film “Elvis”, un biopic sur le roi Elvis Presley. / 12h45 / 1 min. / 28 mai 2022

illusion parfaite

La Californienne, également mannequin, apparue dans des séries Disney ou encore au cinéma dans “Once Upon a Time… in Hollywood” de Quentin Tarantino, est époustouflante dans la reproduction de spectacles en 1970 dans un palace de Las Vegas. Il suffit de le comparer avec “Elvis : That’s The Way It Is”, un documentaire réalisé cette année-là par l’Américain Denis Sanders.

Presley avait alors 35 ans et c’était déjà une autre renaissance de sa carrière, réussie cette fois. Il n’a que sept ans, mais il est toujours en forme, loin d’être en surpoids, le visage gonflé par l’alcool et les médicaments. Car la trajectoire fulgurante du musicien du Mississippi n’a pas été linéaire, ce que le biopic retrace bien.

>> À écouter : l’avis des envoyés spéciaux de la RTS à Cannes

Pages: 1 2

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You May Also Like

Entertainment

l’essentiel Treize chansons étaient en compétition sur “La chanson de l’année 2022”, diffusée depuis Toulon sur TF1 samedi soir. Nous ne sommes même pas...

Entertainment

20:56 – Les joueurs entrent sur le terrain Les équipes d’Algérie et d’Ouganda font leur apparition dans ce stade le 5 juillet 1962 à...

Entertainment

Presse associéeLors du concert Platinum Jubilee devant Buckingham Palace à Londres, le 4 juin 2022. ROYAUME-UNI – Une ribambelle de stars, dont le mythique...

Entertainment

Ce lundi 6 juin 2022, jour de la Pentecôte, la joyeuse bande de Cyril Hanouna était en direct dans Ne touchez pas à ma...

Copyright © 2022 uktravelpoints.com.